L'EVAM travaille sur plusieurs sites

  • Le site principal regroupe: le siège administratif, le centre de prestations, le centre de formation, la Cellule d'orientation et le Groupe "Emploi", ainsi que l'antenne administrative de Lausanne 
  • Trois antennes administratives réparties par secteurs, ainsi qu'un bureau régional, destinés aux commandes d'assistance financière (CAF) et aux rendez-vous sociaux des personnes en phase séjour
  • Une antenne d'aide d'urgence 
  • 19 structures d'hébergement collectif dans plusieurs villes du canton
  • 1 structure de jour
  • Un dépôt de plus de 2100 m2

Cliquer sur les liens à gauche pour les coordonnées de chacun de ces sites.

Répartition des secteurs sur le Canton

La carte ci-contre présente la répartition des sites par responsable de secteur valable dès le 31 août 2017 (cliquez dessus pour agrandir la carte).

Actualité

Des mineurs non accompagnés intègrent un nouveau foyer de l’EVAM à Chamby-sur-Montreux

Le foyer récemment acquis par l’établissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) démarre son activité le 1er avril 2016. Il accueille 32 mineurs non accompagnés qui ont demandé protection à la Suisse. Ces jeunes sont actuellement hébergés sur divers sites du canton, notamment au foyer de Ballaigues que l’EVAM quittera ces prochains jours, après une exploitation qui aura duré le temps d’un hiver

[suite...]

Eysins pourrait accueillir des requérants d’asile

Le canton met à disposition de l’EVAM une parcelle à Eysins pour la construction d’un foyer pour demandeurs d’asile. Une séance d’information publique sera organisée ce printemps, lors de la mise à l’enquête du projet

[suite...]

Echallens ouvre son abri pour y accueillir des migrants

Avec 200 arrivées en janvier, l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) a pu loger les requérants dans les structures disponibles. Aujourd’hui, elles affichent complets. La commune d’Echallens veut assumer ses responsabilités en termes d’accueil des migrants. Elle met à disposition son abri de protection civile (PC) qui dispose du statut de poste sanitaire. Dès le mardi 16 février 2016, entre 50 et 70 personnes pourront y passer la nuit. Une autre structure accueillera cette population durant la journée

[suite...]