Un employeur

L’intégration des personnes migrantes sur le marché de l’emploi est centrale à l’action de l’EVAM. Grâce à leur activité, elles deviennent autonomes et actrices de la société. Les personnes migrantes peuvent travailler dans tous les secteurs économiques et, en fonction de leur statut, sont amenées pour la grande majorité à rester durablement en Suisse.

Employer un migrant

Les personnes migrantes sont engagées selon les conditions de travail usuelles. Vous trouverez ci-dessous la procédure officielle et d’autres démarches à suivre pour les différents statuts.

L’employeur doit annoncer l’engagement au Service de la Population (SPOP). La procédure est également valable lors d’un apprentissage ou d’un stage rémunéré.

Vous trouverez des informations sur la procédure sur le site du Canton de Vaud

Permis N, permis F et permis B réfugiés – VD.CH

Vous trouverez des informations utiles sur l’obligation d’annonce des postes vacants sur le site Travail Suisse.

L’obligation d’annoncer les postes vacants

L’employeur doit demander une autorisation au Direction générale de l’emploi et du marché du travail (DGEM). La procédure est également valable lors d’un apprentissage ou d’un stage rémunéré.

Vous trouverez des informations sur la procédure sur le site du Canton de Vaud.

Permis N, permis F et permis B réfugiés – VD.CH

L’employeur doit demander une autorisation à la Direction générale de l’emploi et du marché du travail (DGEM). La procédure est également valable lors d’un apprentissage ou d’un stage rémunéré.

Vous trouverez des informations sur la procédure sur le site du Canton de Vaud.

Engagement d’une personne titulaire d’un permis S – VD.CH

Fiche de salaire

Les personnes assistées par l’EVAM doivent justifier de leurs revenus. L’employé remet sa fiche de salaire à l’EVAM, si possible avant la fin du mois.

Versement du salaire

Le salaire est versé à votre employé tant que l’EVAM ne vous fait pas parvenir un courrier réclamant le versement du salaire sur son compte bancaire. Dans ce cas, l’EVAM déduit du salaire net le coût des prestations d’assistance qu’il a fournies (appartement, assurance maladie, etc.) et verse le solde à votre employé.

Votre employé est soumis à l’impôt à la source.

Conseils et soutien pour les employeurs

L’EVAM propose un conseil aux employeurs afin de favoriser l’engagement des personnes migrantes et de faciliter leur intégration en entreprise.

Le Pôle Orientation et Emploi répond volontiers à vos questions lien avec l’engagement des personnes migrantes.

  • Conseils sur les procédures officielles et sur les autres démarches liées à un engagement
  • Proposition de candidats prêts à travailler dans divers domaines
  • Accompagnement en entreprise pour les stagiaires et les apprentis
  • Aide financière – un encouragement de l’emploi durable des personnes migrantes

Voici un flyer sur la possibilité de partenariat professionnel avec l’EVAM.

Contactez-nous par téléphone au 021 338 87 27 ou par email emploi@evam.ch

Une période de formation au sein de votre entreprise est-elle nécessaire ? Avec le projet pilote Aide financière, la Confédération et le Canton encouragent l’emploi durable des migrants au bénéfice d’un permis F ou S.

  • Une participation au salaire – 40% du salaire est reversé à l’employeur pendant 6 mois
  • Conseil et accompagnement par un conseiller un emploi
  • Possibilité de financement de formation continue

Info Employeurs Aide financière V1.3

 

 

L’intégration des personnes migrantes sur le marché du travail

Les personnes migrantes travaillent dans tous les secteurs de l’économie et sont nombreux à suivre une formation professionnelle. L’EVAM développe l’employabilité des personnes migrantes au travers diverses formations, et leur propose un accompagnement individualisé vers le monde professionnel.