Mineurs non accompagnés

Les requérants mineurs non accompagnés (RMNA) sont accueillis dans des foyers qui leur sont dédiés et des appartements de transition. Ils sont seuls en Suisse. Ils bénéficient d’une protection particulière et d’un encadrement spécifique du fait de leur vulnérabilité.

Une chambre de filles dans le foyer à Lausanne.

Les RMNA sont accueillis, accompagnés et pris en charge par un réseau de partenaires professionnels et bénévoles qui collaborent étroitement. De par leur minorité et leur situation, ces jeunes sont vulnérables. Ainsi, ils bénéficient d’une protection et d’un accompagnement spécifique.

Dès son arrivée, chaque mineur non accompagné est représenté légalement par un curateur du Service des curatelles et tutelles professionnelles (SCTP). Dès l’âge de 14 ans, il est placé dans l’un des deux foyers de l’EVAM – à Montreux ou à Lausanne. La Direction générale de l’enfance et de la jeunesse (DGEJ) donne son autorisation pour le fonctionnement de ces foyers, qui sont aussi soumis à sa surveillance.

Le cadre de référence du domaine MNA est exigent. Il est le reflet de la complexité du travail avec cette population. Ce cadre inclut le concept socio-éducatif des Foyers pour Mineurs non accompagnés de l’EVAM. Une équipe interdisciplinaire accompagne et encadre les jeunes dans leur vie quotidienne, sous la direction d’un responsable de foyer. Ce travail collectif implique de veiller à leur santé physique et psychique tout en les soutenant activement dans leur développement intellectuel et dans la construction d’un projet scolaire et/ou professionnel.

Les objectifs du travail collectif et individuel des professionnels consistent à :

  • Aider les jeunes à comprendre les règles et interactions entres les personnes. Ils peuvent ainsi saisir les codes de la société d’accueil et progresser dans leur socialisation ;
  • Permettre aux jeunes de développer leurs aptitudes à vivre de manière autonome ;
  • Favoriser l’esprit d’ouverture et la tolérance envers leur nouvel environnement social ainsi qu’envers les autres cultures.

Cette mission ne peut être accomplie qu’avec nos partenaires à l’interne de l’EVAM ainsi qu’avec l’ensemble de notre vaste réseau de partenaires externes, publiques ou privés, dans les domaines de la santé, de la scolarité et du bénévolat, pour ce citer que ces exemples.

Le passage du jeune à la majorité constitue une étape toujours délicate. Afin de préparer le RMNA, le travail d’accompagnement au développement de ses compétences et connaissances vers une vie autonome débute dès son arrivée. Il apprend notamment à gérer un budget, prendre soin de son espace et cuisiner.

Le suivi des jeunes majeurs ex-RMNA est individualisé. En fonction des possibilités existantes, de ses besoins et sur la base d’un projet personnel, le jeune bénéficie d’un hébergement différencié : au sein de l’espace « Jeunes majeurs » des foyers, dans les appartements de transition qui dépendent du domaine MNA, dans les foyers pour adultes ou encore en appartement. Le suivi social est réalisé par les équipes foyer, les assistants sociaux de transition ou encore les assistants sociaux des foyers pour adultes, en fonction du lieu d’hébergement du jeune.

Contacts et informations sur les foyers MNA