Oui, l’EVAM est favorable à l’octroi d’un droit de superficie à l’EVAM par la Ville de Nyon

 

Une affiche et un flyer utilisant le logo de l’EVAM dans le cadre de la campagne en vue du référendum sur l’octroi d’un droit de superficie à l’EVAM peuvent laisser penser que l’EVAM lui-même y serait opposé. Cela n’est à l’évidence pas le cas!
L’EVAM est favorable à la proposition soumise au vote. L’établissement tient également à apporter quelques clarifications supplémentaires sur le projet de foyer pour requérants d’asile. 


Actuellement, l’EVAM exploite 16 foyers. A l’exception d’un seul site, toutes ces structures accueillent des familles, mais également des couples, des femmes et des hommes célibataires. Dans le futur foyer de Nyon, l’EVAM prévoit la même mixité de population. 

Des foyers pour l’accueil de requérants d’asile, familles y compris, existent dans l’ensemble des cantons suisses. 

Nous saisissons cette occasion pour souligner encore une fois: le chiffre de 180 personnes figurant dans le préavis de la Municipalité est un plafond maximum. La planification du futur bâtiment prévoit actuellement une capacité d’hébergement de 130 à 140 personnes, et une occupation réelle du lieu encore inférieure lorsqu’il est exploité à un niveau normal. 

Une structure collective est un passage obligé lors des premiers mois de vie en Suisse des personnes qui sont venues demander sa protection.

 

Renseignements auprès de: Evi Kassimidis, chargée de communication, 079 536 53 21

 ______________________________________________________________________________

Foyer nyonnais: un projet soumis au référendum populaire

Accepté en janvier 2017 par le Conseil communal, l’octroi d’un droit de superficie en faveur de l’EVAM sera soumis à référendum populaire. La Ville, qui accueille considérablement moins de requérants d’asile que d’autres communes de taille similaire, entend ainsi assumer sa part de responsabilités au niveau cantonal.
 

La ville de Nyon accueille moins de cent requérants d’asile, dont près de la moitié vit dans un abri de protection civile (fin juin 2017). Afin d’améliorer les conditions de vie de cette population, la Municipalité a décidé de mettre à disposition de l’EVAM un terrain. Le projet prévoit la construction d’un bâtiment sur une partie de la parcelle 307, située dans le quartier Est de Perdtemps-Usteri. 
 

Population mixte
Au niveau de la population résidante, l’EVAM envisage d’accueillir des familles, des couples, mais également des personnes seules. Les futurs locataires seront soit en attente d’une décision (permis N) soit au bénéfice d’un permis F. Ils pourront aller à l’école, suivre une formation ou encore travailler.

Le Conseil communal a accepté ce projet, mais a décidé de laisser le peuple trancher.

Découvrez ici la présentation du projet.

 

Répartition des requérants d'asile dans des communes vaudoises de taille similaire, au 30.6.2016, moment de la publication du préavis de la Municipalité: 

 

En une année, les chiffres ont quelque peu évolué. Voir répartition des migrants dans les communes du canton.