La situation de l’accueil et de l’intégration des migrants vous touche ? Vous avez de la place chez vous ?

L’EVAM accueille chaque jour des familles ou des personnes seules migrantes qui pourront vraisemblablement rester en Suisse. Afin de s’autonomiser elles devront passer par l’apprentissage du français, des us et coutumes de la région, développer des liens avec la population et trouver un travail. Avec ce bagage, les migrants se sentiront plus en sécurité et valorisés. Ils s’adapteront plus rapidement à leur nouvel environnement et auront une meilleure maîtrise de leur vie en Suisse.

Ces efforts passent en premier par les ressources personnelles du migrant mais aussi par l’aide que la société leur fourni et notamment par le réseau qu’ils développent. Cohabiter avec une famille dans le canton de Vaud leur apporte de la stabilité, la possibilité de communiquer en français, d’avoir un espace « à soi » et de rencontrer des personnes qui les aideront à comprendre la société actuelle.

                                  

Critères

  • Vous disposez d’une chambre habitable et meublée
  • Vous êtes prêt à partager, aux conditions préétablies, votre cuisine, votre buanderie/machine à laver et votre salle de bain - à moins que la chambre dispose de sa propre salle de bain
  • Vous habitez à une distance de marche raisonnable d’un transport en commun régulier vers les centres urbains
  • Vous avez envie de partager des moments avec un migrant et de découvrir la cohabitation avec une autre culture

Alors nous serions heureux de discuter avec vous ! Vous pouvez nous contacter par courriel à :

Pour ce faire, veuillez s’il vous plaît indiquer dans votre proposition les informations suivantes :

  1. Votre nom et prénom
  2. Adresse complète
  3. Numéro de téléphone
  4. Adresse mail
  5. Nombre de chambres / objets proposés
  6. Nombre de lits maximum
  7. Durée de l’hébergement à disposition (minimum 6 mois)
  8. Toute autre indication utile

À la réception de votre courriel, vous serez rapidement contacté par un collaborateur de l’EVAM. Ce premier contact a pour but d’expliquer votre proposition et de répondre à vos questions.

Si vous désirez continuer la collaboration, une rencontre sera organisée afin de visiter le logement puis l’EVAM cherchera les migrants appropriés à votre offre d’hébergement. Une rencontre entre le migrant, l’EVAM et vous-même sera ensuite organisée afin de discuter de la cohabitation, des règles de vie communes et de clarifier les points administratifs.

Après réflexion des parties, l’accord entre le migrant et vous-même est formalisé à travers une convention de sous-location ou un bail de location puis le déménagement sera planifié. Vous trouverez ICI un exemple de bail de sous-location.

Enfin, quelques jours après le début de la cohabitation, un entretien de suivi est organisé par l’EVAM. D’autres entretiens peuvent avoir lieu selon les besoins.

Un collaborateur de l’EVAM sera votre référent tout au long de cet hébergement, ainsi que pour les suivis.

Afin que nous puissions répondre à votre souhait du mieux possible, la période entre la première visite et le placement du migrant peut prendre quelques semaines.

Pour plus d'information, vous trouverez ICI les questions fréquentes.

Un reportage richement illustré, dans le rapport d'activité 2016 de l'EVAM, est dédié aux projets Héberger un migrant et Un village - une famille.