Omid et Nabila, bénévoles aux JOJ 2020 et porteurs de la flamme olympique!

Deux jeunes migrants afghans âgés de 18 ans et membres de la République des Sports portent la flamme olympique de la jeunesse au cœur de la capitale et de la ville olympique : un geste qui illustre la force intégrative du sport et un symbole pour l’héritage sportif, social et jeunesse de Lausanne 2020.

Lausanne, le 8 janvier 2020 Nabila Furmuly et Omid Alizada, tous les deux migrants afghans de 18 ans et participants assidus à la République des sports, ont eu la chance de porter la flamme olympique au cœur de Lausanne. Nabila et Omid participent également à Lausanne 2020 comme bénévoles, lors de journées pour lesquelles la République des Sports a constitué et formé quelques paires de bénévoles d’ici et d’ailleurs (un jeune migrant avec un jeune local).

 

Avec pour inspiration l’Esprit de Lausanne 2020, la République des Sports vise à inscrire son action dans l’héritage social, sportif et jeunesse de ce festival olympique. L'EVAM est partenaire de cette association.

 

Favoriser l'inclusion
La vision de la République des Sports est d’utiliser le sport pour favoriser l’inclusion sociale des jeunes migrants en terres vaudoises. Ses membres se fixent comme mission d’offrir un espace ouvert et inclusif de jeu, de soutien, d’activités et d’entraînements en lien avec un sport qui soit égalitaire, garant de la dignité et du développement de jeunes migrants. Pour que ceux-ci puissent développer leur bien-être mental et physique, exprimer le meilleur d’eux-mêmes et contribuer à la société qui les accueille.

 

Afin de réaliser sa mission et ses objectifs, la République des Sports propose aux jeunes migrants de la région quatre façons d’explorer le sport :

1. Découvrir le sport : Faire découvrir des sports en proposant régulièrement diverses initiations (10 sessions organisées en 2019), tout en favorisant le contact entre jeunes migrants et jeunes locaux

2. Pratiquer du sport : Faciliter l’accès à une pratique régulière du sport, encadrée en club ou milieu associatif - mise en relation et suivi

3. Vivre le sport : Assister à des manifestations sportives d’envergure afin d’inspirer les migrants et les sensibiliser à une forme de pratique sportive et au rôle important du sport dans notre région

4. Contribuer au sport : Faciliter l’accès au bénévolat ou au monitorat en milieu sportif et fournir des opportunités de formation ou de stage aux migrants

Le projet de République des Sports est soutenu par le Canton de Vaud, la Ville de Lausanne, le Comité International Olympique, le Panathon Club de Lausanne et la Fondation Philanthropique de la Famille Sandoz

De mineurs non accompagnés à porteurs de la flamme olympique de la jeunesse : découvrez l’histoire poignante de Nabila et Omid, deux participants de la République des sports.

Auteur-e: République des Sports
Date: mardi, 14 janvier 2020
Catégorie: Partenaires, Mineurs non accompagnés