Migrants en emploi : le canton de Vaud affiche des chiffres en progression

En une année, de fin août 2017 à fin août 2018, le nombre de personnes en emploi relevant de l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) et détentrices d’un permis F a augmenté de 38.7%. Une croissance prometteuse résultant d’une concentration de facteurs et d’efforts conjoints.

Fin août 2018, 749 personnes avec un permis F exerçaient une activité lucrative. Cette progression est imputable à une multitude de facteurs, avec, en toile de fond, la volonté politique de favoriser l’intégration de ces personnes dans notre pays.

Ainsi, la modification des normes d’assistance pour favoriser davantage les activités lucratives, l’abolition de la taxe spéciale fédérale, le travail de formation et d’accompagnement assuré par l’EVAM, l’engagement et l’ouverture d’un grand nombre d’employeurs, l’investissement de bénévoles aux côtés des migrants, ont tous contribué à ce résultat encourageant.

En parallèle à l’augmentation du nombre de personnes qui travaillent, l’EVAM constate, logiquement, une progression significative du nombre de personnes financièrement autonomes. Cela se répercute sur les charges d’assistance qui diminuent.

Dernier élément réjouissant : parmi les personnes qui accèdent à une place de travail, le nombre de celles qui occupent un emploi durable a plus que doublé en une année (différence entre les nouveaux emplois et les emplois perdus).

Pour l’EVAM, ces données très positives sont un encouragement à poursuivre les efforts, tant il est vrai que l’autonomie des migrants et leur intégration sur le marché de l’emploi est un enjeu politique, économique et social. Ces résultats concrets et mesurables montrent que nous allons dans la bonne direction.

Renseignements :
Evi Kassimidis, chargée de communication , 079 536 53 21


Auteur-e: Aïda ALVAREZ
Date: jeudi, 27 septembre 2018
Catégorie: Actualités générales