Une performance poétique des migrants soufflera sur le Printemps de la poésie

Incontournable parmi les 111 événements ! En collaboration avec l’établissement vaudois d’accueil des migrants, le festival le Printemps de la poésie programme le 23 mars 2018 une performance portée par des migrants. Auteurs, lecteurs et musiciens sont encadrés par des enseignants de l’EVAM et répètent sous l’œil professionnel d’un metteur en scène.

Présenter un projet pour l’édition 2018 du Printemps de la poésie. Tel était l’ambition de la collaboration entre l’Université de Lausanne et l’EVAM. Portée par un groupe de migrants, elle se concrétise en ce moment : Des Racines dans l’itinérance sera présenté le 23 mars, à Lausanne. Le festival se déroule du 12 au 24 mars dans toute la Suisse romande.

Le groupe composé de migrants auteurs ou lecteurs de poésie s’est constitué début 2018. Quelques enseignants de l’EVAM se sont engagés dans l’aventure et encadrent cet atelier –  Corinne Martin, Marisa Fagone, Elisabeth Chauvin Keaten, Marie-Charlotte Marcetteau et Leandro Cagnazzo.

Tous les mardi, il y a répétition. Totalement investi, le groupe de poètes peut compter depuis fin janvier sur Andrea Marioni, comédien et performeur professionnel. Sous son œil avisé, les interventions poético-artistiques prennent minutieusement forme.

Des racines dans l’itinérance
Vendredi 23 mars 2018, 19h, Casona Latina (derrière le théâtre de l’Arsenic, rue de Genève 57 bis, Lausanne)
Entrée libre

Sur le site du festival.

Sur Radio Django 
Anush de la rédaction du blog  Voix d’Exils a invité Leandro Cagnazzo, chef de groupe des enseignants et coordinateur de l’atelier ainsi qu’Alain-Tito Mabiala, auteur participant à l’événement  (20 février 2018).


Auteur-e: Aïda ALVAREZ BRETANA
Date: lundi, 05 mars 2018
Catégorie: Actualités générales, Partenaires