EVAM, partenaire des CFF pour le programme Team Clean: compliments aux migrants nettoyeurs!

Le programme Team Clean allie une première expérience professionnelle des requérants d’asile et le confort des voyageurs par un nettoyage d’appoint des trains en service. Lancé le 1er mai 2017, le programme pilote de 6 mois arrive à son terme. L’opération menée sur deux, puis sur trois parcours est largement appréciée. Les partenaires ont convenu de poursuivre cette collaboration pour une durée indéterminée.

Acquérir un rythme de travail. Cela, dans un domaine où la ponctualité et le sens d’un service de qualité sont de la plus haute importance. Cette première expérience professionnelle est accessible depuis mai 2017 aux 14 participants du programme Team Clean. C’est la grande régie fédérale qui, en partenariat avec l’EVAM, a mis en place ce projet. Il sera reconduit dès le 1er novembre, sur une durée indéterminée, la phase pilote ayant livré des résultats très encourageants. En moyenne, les migrants ont évacué durant les trajets 900 kilos de papiers et autres déchets par mois. 

Ce programme d’initiation au travail favorise l’intégration des migrants tout en offrant davantage de confort aux voyageurs. Les membres de la Team Clean apprennent à développer un bon équilibre entre esprit d’initiative et respect des consignes reçues. Et puisque l’activité implique des contacts réguliers avec la clientèle et le personnel des CFF, c’est une opportunité de pratiquer le français.
 

Adapter son travail
Trains et durée de trajets varient. Les migrants s’exercent à rentabiliser au mieux le temps imparti, qu’il s’agisse des 9 minutes à disposition pour s’occuper des onze wagons d’un InterRégio Morges–Lausanne, ou les 39 minutes passées dans les quatre wagons d’un RégioExpress Nyon–Lausanne. Un troisième parcours allant de Morges à Yverdon est venu s’ajouter. Les imprévus ne manquant pas, le bon sens et la perspicacité des migrants sont nécessaires. 

Précisons que ces travaux d’utilité publique ne remplacent pas des postes de travail; ils ne concurrencent pas le marché de l’emploi. Les tâches effectuées par les bénéficiaires de l’EVAM sont un complément du travail effectué par les équipes de nettoyage des CFF. Les migrants ne perçoivent pas de salaire; ils sont indemnisés pour la main-d’œuvre apportée et continuent de toucher leurs prestations d’assistance de l’EVAM.
 

Voyageurs ravis
Inspiré par le projet «Team Sauber» initié par la ville de Berne, le Team Clean des CFF a émergé dans les régions de Berne, Bienne et Olten. Peu de temps après son introduction en Romandie, dans le canton de Vaud, les CFF ont lancé un sondage de satisfaction auprès des voyageurs portant sur la propreté dans les trains. Ils se sont adressés à des clients qui avaient acheté un billet par voie électronique et détenteurs d’un abonnement général. Sur une période d’environ deux mois, 544 réponses ont été récoltées. Il en ressort une appréciation positive, tant au niveau de la propreté, que sur le fait que ces travaux sont effectués par des migrants.


Auteur-e: Evi Kassimidis
Date: mardi, 31 octobre 2017
Catégorie: Occupation, Intégration